Australia part IX: The Murray River

The Murray River

 
1. Update – Mise à jour
 
After 3 weeks following the Murray river, we are now in Adelaide, the capital of South Australia state. We will spend a few days in Adelaide to rest, visit and plan our route before heading to the outback of Australia. Yes, we are planning to cross Australia from south to north, passing through Alice Springs. Final destination : Darwin!
 
Après 3 semaines à suivre les méandres de la rivière Murray, nous sommes présentement à Adelaide, la capitale de l’état d’Australie du sud. Nous resterons à Adelaide  quelques jours de plus question de bien se reposer et se préparer pour nos prochaines aventures. Et oui, nous sommes maintenant rendu à notre traversée du désert.  Nous traverserons les terres arides du pays, du sud au nord, passant par Alice Springs. Destination finale : Darwin! Un autre défi nous attend!
 
 
Here is the big picture of our trip so far!
 
Voici un compte rendu de ce que nous avons fait jusqu’à présent. 
 
Download
 
 
So far, we rode :
– Samoa islands : 400 km
– Tasmania : 1800 km
– Mainland Australia : 4 700 km
– Total : 6 900km
 
Jusqu’à maintenant, nous avons parcouru:
– Les îles Samoa : 400 km
– Tasmanie : 1800 km
– Continent australien : 4 700 km
– Total : 6 900 km
 
 
2. Along the way… – Sur la route…
 
 2.1 Murray river – La rivière Murray
 
The Murray is the third longest navigable river in the world, after the Amazon and the Nil. Its total lenght is 2756 km, from its source in the Upper Murray and the Kosciusko National Park. The Murray is continuously navigable from Goolwa to Yarrawonga. It spans three states : Victoria, New South Wales and South Australia. The river has four major dams, 16 stockage weir and 15 navigable locks. It is the major water supply for over 1.5 millions households. Along with its tributaries, the Murray is part of the third largest water catchment on earth (see picture below).
 
We followed the river as much as possible over a distance of 1550km. We never got bored of it. It is a beautiful river!
 
La rivière Murray est la troisième plus longue rivière navigable au monde, après l’Amazone et le Nil. Sa longueur total est de 2756 km, débutant dans le parc national Kosciusko. Elle est toutefois navigable sur seulement 1986 km, de Goolwa jusqu’à Yarrawonga. Elle traverse trois états soit Victoria, New South Wales et l’Australie du sud. Six barrages, 16 réservoirs et 15 écluses sont construits sur cette rivière. Elle permet à plus de 1.5 millions de ménage de s’abreuver en eau et pourvoir à leur besoins au quotidien. (informations traduites de la photo ci-bas)
 
Nous avons suivi cette rivière sur 1550 km, sans toutefois s’en lasser. Elle est magnifique!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2.1.1 The valleys – Les vallées
 
After the australians alps, right at the beginning of the Murray river, we had two days riding in the valleys, from Towong to Albury. They were impressive!
 
Une fois sortie des montagnes, une magnifique vallée nous attendait. Depuis Towong jusqu’à Albury, soit deux jours de vélo, nous avons pu admirer de superbes paysages. En voici la preuve! 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2.1.2  Farmlands – Les terres agricoles 
 
Once we were done with the valleys, we went through farmlands of every kind. And that means flat regions as well 🙂
 
There were also stalls along the roads were we could buy fresh fruits and vegetables. That was great!
 
Après les vallées, nous avons traversé de multiples terres agricoles. Certaines étaient des fermes laitières, d’autres étaient axées sur la production des fruits. Nous pouvions nous arrêter sur le bord de la route dans de petites cabanes pour acheter des fruits ou légumes frais. Génial!
 
 
 
 
 
 
 
2.1.3 Australian outback – L’arrière pays
 
We had our first experience of the australian outback, when we chose a route towards lake Victoria. That meant rough dirt roads, no traffic and amazing landscapes!
 
Pour quelques jours, nous avons choisi de parcourir des routes dans un endroit reculé du pays, vers les terres intérieures, en direction du lac Victoria. En d’autres termes, nous avons choisi des routes de terre de mauvaises conditions, pas de traffic et surtout de magnifiques paysages à l’état brut!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2.1.4 Towns – Les villages
 
Here are a couple of pictures of the towns and villages along the Murray river. Just to give you an idea of what it looks like.
 
Juste pour vous donner un exemple, voici quelques photos des villes et villages rencontrés en route, le long de la rivière Murray. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2.1.5 Our Warmshowers hosts – Nos hôtes “Warmshowers”
 
2.1.5.1  Lizzie and Tony
 
We were more than happy to have a day of break in Albury after all the climbing we did in the past days. Liz and Tony welcomed us warmly. Liz and Audrey went shopping and had tea with friend while the men were enjoying themselves at home. We shared dinners and had a glass of wine  together. Thanks for the relaxing weekend! It was very much appreciated! 
 
Une journée de repos était bien méritée après toutes ces ascensions dans les alpes australiennes. Nous avons donc décidé de s’arrêter à Albury pour une journée de congé. Finalement, ce fut une journée plutôt occupée : magasinage, visite chez des amis, bon souper bien arrosé et pleins de discussions fort intéressantes. Quelle belle journée! Merci à vous deux!
 
 
 
 
2.1.5.2 Malcom 
 
After a couple of days of heavy rain, we were quite happy to have a dry place to sleep at in Swan Hill! Thanks Malcom for the nice chat and the warm fire in your charming house, it made our day very enjoyable!
 
Après quelques jours de pluie, on était plus que content que Malcom nous offre un toit pour la nuit à Swan Hill. On a pu se réchauffer autour du feu de foyer et faire connaissance avec ses colocataires de la cour arrière, les poules 🙂
 
 
 
2.1.5.3 Clément 
 
M@x met Clément, a french cyclist, touring from France to Australia, on the road in Myanmar in 2015. When we realised that he was working along the Murray river for 3 month in a vineyard, we decided to pay him a visit. And what a nice day we had! We had a private tour of the vineyard and could even do a grape juice tasting.  Thanks as well Clément for the smoky dinner and the nice wine 😉 
 
Max a rencontré Clément, un cyclotouriste français voyageant depuis la France vers l’Australie, au Myanmar (Birmanie) en 2015. Lorsque nous avons appris qu’il travaillait pour 3 mois dans un village longeant la rivière Murray, nous avons décidé de lui rendre visite! Et quel bel accueil! Clément, qui a travaillé dans un vignoble au cours des derniers mois, nous a proposé une visite guidée du vignoble, avec explications des procédés pour produire le vin. Le tout incluant un dégustation des différents jus de raisins, avant fermentation, ainsi que quelques bons vins. Notre expérience australienne n’aurait pas été complète sans cette charmante journée. Un grand merci Clément!
 
 
 
 
 
 
 
 
2.2 Fleurieu Peninsula – La péninsule Fleurieu
 
The mouth of Murray river is in Goolwa on the Fleurieu peninsula. So, once we were there we thought of having a look around!
 
The Fleurieu peninsula is Adelaide’s weekend playground. The Mclaren Vale Region is booming, producing gutsy reds (salubrious shiraz). On the other hand, the Fleurieu Encounter Coast is an engaging mix of surf beaches and historic towns (Lonely Planet, 2015).
 
La rivière Murray se jète dans l’océan tout près de Goolwa, sur la péninsule Fleurieu. Puisque nous y étions, nous avons pensé y faire une visite!
 
La péninsule Fleurieu est le terrain de jeu des résidents d’Adelaide. La région Mclaren Vale est particulièrement en essort. Elle produit de bon vins rouge, entre autres, le Shiraz. Plus au sud, la côte offre une diversité de plages, de vagues pour les surfeurs et de villages historiques (Lonely Planet, 2015).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
We rode a couple of beautiful sealed biking trails on our way to Adelaide.
 
En direction d’Adélaide, nous avons emprunté plus d’une jolie piste cyclable traversant les montagnes, les vignobles, et parfois, longeant les côtes. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3. Wildlife – Les animaux
 
Changing region in Australia means as well seeing new wildlife. Here are some new animals we saw, some strange ones, and other that we simply love watching 🙂
 
Et oui, les animaux en Australie sont plus que diversifiés. À chaque fois que nous changeons de région, nous en découvrons de nouveau. En voici quelques nouveaux, quelques étranges et quelques-uns que nous adorons!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
4. Knitting progress – Je tricote!
 
Audrey’s socks are now completed. So, she thought : why not giving myself a new challenge? Here it is! The first part of her jacket is showing up!
 
Une fois mes chaussettes terminées, j’ai décidé de me lancer un nouveau défi. Je débute donc un chandail. Excitant, non?
 
 
 
 
5. Funny sights – Des drôles de visions
 
5.1 Signs – Les pancartes 
 
 
 
 
 
 
5.2 Mailbox – Les boîtes aux lettres 
 
 
 
 
 
6. Lost in translations  – Les expressions australiennes
 
To keep up with our dictionnary of the australian language, here are some new exemples.  
 
– Esky: cooler, insulated food and drink container
– Bottle-O: bottle shop, liquor store
– Roo: kangaroo. A baby roo, still in the pouch, is known as a Joey
– Bloody : very, used to emphasize a point (examples: bloody awful, bloody amazing, absa-bloody-lutely)
 
 
Désolée pour mes lecteurs français, cette section explique des expressions australiennes que nous avons appris en cours de route. Donc, c’est un peu difficile de les traduire!
 
 
6. Unexpected adventures – Nos imprévus
 
6.1 The spider – L’araignée
 
Before starting our trip, we watched a documentary about the 72 most dangerous animals in Australia. From that show, we understood to check our shoes every morning before putting them on. Unfortunately, Audrey didn’t think she had to check her shoes when they were inside a house all night. Big error! After thinking she had a pebble in her shoe, walking around for about 5 minutes, she decided to have a quick look at it. A spider it was. M@x quickly came to her rescue and killed it! After all this action,  Liz finally told us that it was a huntsman spider, and not a redback spider, which is venomous. What a relief!
 
Unfortunately, we don’t have any pictures of the event! Too much excitement, didn’t have time to think about taking a picture. 
 
On the other hand, we quickly understood that spiders weren’t only hidding in shoes. It seems that M@x’s cargo bike is quite a refuge for them. It is the second spider we find in it within two weeks!
 
Depuis que nous avons écouté un documentaire sur les 72 animaux les plus dangereux en Australie, j’ai appris qu’il fallait toujours vérifier l’intérieur des chaussures avant de les mettre le matin. Par contre, je n’avais pas pensé que si mes souliers étaient dans une maison toute la nuit, je devrais quand même les vérifier. Après avoir marché quelques 5 minutes, et être déranger par un “caillou” dans mon soulier, j’ai finalement décidé de les enlever pour en vérifier l’intérieur. Une araignée s’y trouvait! Erkkk!! Pour me sauver, Max l’a généreusement tué 😉 et Lizzie s’est occupé de vérifier le type d’araignée. Finalement, tout est sous contrôle. Ce n’était pas une araignée venimeuse! 
 
Malheureusement, nous n’avons aucune image pour appuyer les faits. Je crois que nous étions beaucoup trop stressés pour penser à prendre un cliché!
 
Bien entendu, les araignées ne se cachent pas seulement dans mes souliers. Je tiens à vous dire qu’elles ont particulièrement adoptées le vélo-cargo de Max. C’est la deuxième que nous trouvons en 2 semaines!
 
 
6.2 Weather conditions – Les conditions météo
 
Biking means being weather dependent. Unfortunately, this fall was apparently the coldest since 1943, which means more than one night of frost. Moreover, we had head winds for at least 80% of the time.  And on top of it, we got some heavy rains which made the dirt roads quite muddy. Have a look!
 
Pas facile de dépendre des conditions météo lorsqu’on voyage à vélo. Apparamment, c’était l’automne le plus froid depuis 1943, ce qui veut dire plus d’une gelée au sol durant la nuit. Nous avons aussi fait face aux vents pour plus de 80% du temps! Et pour ce qui est de la cerise sur le sundae, nous avons eu droit à des bonnes douches de pluie rendant les routes de terre difficilement praticables. Voyez par vous-même!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
6.3 The truck is stuck! – Le camion est pris! 
 
For her birthday, Audrey decided she wanted to do “nothing”. We then got quite lucky to have some action around, a big truck got stuck in the mud no more than 15 meters away from our camping site. It took them about 20 minutes to take it out of there!
 
Pour ma journée de fête, je désirais ne “rien faire”. Parfois, l’action ne vient pas de soi. Des travailleurs voulant tourner leur camion sont finalement restés pris pendant une vingtaine de minutes juste en face de notre camping. On apprend rapidement à s’intéresser aux évènements atypiques lorsqu’on a rien à faire 😉
 
 
6.4 Getting famous – Devenir célèbre 
 
Some mornings can be can “special”. And this one was when Glenn Power, a photographer working for the council, asked us to take a picture of us. He explained that he is actually working on a project to promote tourism in the region as well as mental health, by encouraging people to wave at each other. We will apparently appear either in the local newpapers of the region or some website 🙂
 
C’était vraiment drôle de se faire arrêter sur le bord de la route par Glenn Power, un photographe travaillant pour les municipalités avoisinantes. Il nous explique qu’après quelques suicides dans la communauté, ils veulent faire la promotion de la santé mentale en encourageant les gens à se saluer, mais aussi du tourisme en général.  Comment refuser? 😉 C’est donc dans cette optique qu’il prend une photo de nous, moi saluant! 
 
 
6.5 Wear and tear – Compilation des bris 
 
Before heading to the desert, we need to have a close look at what is not in a good enough condition and do some replacements. So, we have to add new numbers to tire replacement, brake pad replacement and mirror! But the worst actual problem is m@x’s solar pannels. The big one is not working anymore! Let’s hope the company may help him to find a solution as soon as possible…
 
Bien que nous n’ayons pas eu de bris supplémentaires officiels sur nos vélo, nous en sommes maintenant au point de remplacer les pièces trop usées question d’être prêt pour notre prochaine aventure, le désert! Ainsi, vous noterez quelques additions soit dans la section remplacement d’un pneu, changement des freins et miroir. Mais le pire bris pour le moment, ce sont les panneaux solaires de Max. “Kaput”! En espérant que la compagnie puisse lui donner un coup de main…
 

 

 

  m@x Audrey
Flat tires – Crevaisons 5 1
Bottom bracket replacement – Remplacement du jeu de pédalier 0 1
Chain replacement – Remplacement de la chaîne 1 1
Tire replacement – Remplacement d’un pneu 3 1
Sprocket  – pignon 1 0
Brake pad replacement 1 1
Mirror – Miroir 1 0
Cable for GPS – Câble pour le GPS 5 0
 
 
 
 

5 thoughts on “Australia part IX: The Murray River”

  1. Tout un reportage. À un moment j’ai cru que j’y étais. Merci pour le partage et la meilleure des chances pour le désert.

  2. Vive le vin , les vignobles, la bonne bouffe et les bons amis, sans oublier le chéri qui vient à la rescousse de la belle en danger. Merci pour le partage de votre aventure.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *